Chouette ! des savonnettes fabrique ses savons surgras selon la méthode traditionnelle et artisanale de la saponification à froid (SAF)

Cette méthode où l'on travaille les huiles à température ambiante permet aux ingrédients de ne pas être altérés par des températures élevées lors de la fabrication.

Mais la saponification c'est quoi ? 

saf

C'est la réaction chimique entre un corps gras (les huiles et beurres) et de la soude (hydroxyde de sodium) pour les savons solides. Cette réaction fabrique du savon et de la glycérine. C'est cette dernière que notre peau apprécie. (glycérine précieuse qui est retirée des savons industriels)

La saponification à froid est la seule méthode qui conserve la glycérine.

Et le surgras c'est quoi ? C'est la quantité d'huiles qui ne sera pas saponifiée, c'est à dire qu'une partie des corps gras ne sera pas transformée en savon et sera donc intacte dans le savon. Si un savon est surgras à 8 %, cela veut dire que 8 % de la quantité totale d'huile n'est pas transformée en savon.

Ensuite arrive la cure.

La cure c'est quoi ? C'est la lente période de séchage dont a besoin le savon pour être totalement fini. Plus ce temps est long, plus le savon sera sec et son utilisation sera prolongée. Idéalement il faut au moins 5 semaines de cure.

Cette méthode est impossible à réaliser à l'échelle industrielle car le savon se solidifie trop vite ;  pour produire du savon à grande échelle, il faut le mouiller  ce qui le "déglycérine".

Les savons de Marseille et Alep sont des savons déglycérinés, ils sont donc assez décapants.

Vous l'aurez compris, le savon SAF est plus long à fabriquer, il se fabrique en petite quantité, il est donc plus cher qu'un savon industriel mais en plus de vous laver, il chouchoute votre peau.